Compartir en


Fundación Carlos de Amberes
 

L’histoire de la Fondation

L’histoire de la Députation Royale Saint André des Flamands - Fondation Carlos de Amberes remonte à l’année 1594. Carlos de Amberes originaire de la ville d’Anvers, en est le fondateur. A sa mort, il fit don de ses biens par écrit public afin de venir en aide aux pauvres et aux pèlerins issus des dix-sept anciennes provinces flamandes. A cette époque, de nombreuses institutions de chârité, semblables à l’hôpital Saint André, furent créées. Elles étaient destinées aux différentes personnes de nationalité identique et membres de corporation et corps de métier.
En 1604, Michel de Frêne, archer royal et légataire testamentaire de Carlos de Amberes concrétisa l’idée du fondateur et installa provisoirement le nouvel hôpital dans une des maisons léguées, plaçant l’édifice sous l’égide de Saint André, patron des Bourguignons.
Le roi Philippe III accepta par Réale Cédule d’y accorder son patronage pour lui-même et ses successeurs, les rois de Castille. Il établit les statuts de la Fondation et instaura une assemblée directive composée de membres ordinaires provenant des 17 anciennes provinces flamandes et issus de la Bourgeoisie afin de garantir le bon fonctionnement de l’hôpital.
En 1621 on fit appel à l’architecte Juan Gómez de Mora pour la construction d’une église et d’un nouvel hôpital, dans la rue San Marcos à Madrid. Plus tard, en 1638, Jan van Vucht, un des nombreux bienfaiteurs qui grâce à leurs dons aidaient à accomplir le but de bienfaisance de la Députation royale Saint André des Flamands, fit don du martyre de Saint André des Flamands, commandé à l’illustre peintre, Pierre Paul Rubens.
En 1798 les lois de désamortissements entrainèrent la vente des biens des hôpitaux et des maisons de chârité, privant ainsi la fondation de ressources et déclanchant une crise économique. A la même époque en 1848 l’église Saint André des Flamands s’ écroula. La Fondation Carlos de Amberes fut sur le point de fermer. Afin de faire face à ces événements, les diplomates belges vinrent en aide à la fondation et les députés de l’assemblée directive cherchèrent des appuis auprès de la Couronne. Ces diverses interventions portèrent leurs fruits car en 1877, la Princesse des Asturies inaugura une nouvelle église et un nouvel hôpital, rue Claudio Coello, où se trouve l’actuelle Fondation Carlos de Amberes.

La renaissance

L’hôpital Saint André des flamands est une institution qui s’est maintenue durant plus de quatre cents ans et dont l’activité a réussi à évoluer grâce à la persévérence de ses protecteurs.
Le 22 juin 1988, après avoir obtenu la permission du Roi Juan Carlos I, les statuts de la Fondation changèrent. La Fondation de bienfaisance sociale devint une institution culturelle privée et sans but lucratif. Dès lors, la Fondation fut inscrite au registre officiel des fondations culturels auprès du Ministère de la Culture. Le 25 novembre 1992, Ses Majestés les rois Don Juan Carlos et Doña Sofía, le roi des Belges, le feu roi, Baudouin I et la reine Fabiola, inaugurèrent les nouvelles salles de la Fondation.
Depuis lors, la Fondation Carlos de Amberes tend à promouvoir l’échange culturel entre l’Espagne et les dix-sept provinces des anciens Pays-Bas (qui aujourd’hui sont la Belgique, le Luxembourg, les Pays-Bas et les régions Nord et Nord-Pas-de-Calais de la France) et l’intégration européenne.
L’activité culturelle de la Fondation réunit des expositions, des concerts, des conférences, promotionne la littérature et des présentations de livres. La Fondation publie également ses propres ouvrages.